Sans rémission (1992)

                          

film précédent

   

film suivant

                            

Synopsis

Santana, jeune latino des quartiers Est de Los Angeles, devient un parrain de la Mafia mexicaine et opère au sein de la prison de Folsom. Une fois sa peine effectuée, Santana découvre que la vie d'un latino dehors est aussi dure que derrière les barreaux et que son passé sanglant ne va pas lui faciliter la tâche pour tourner le dos à son ancienne vie. 
Sans rémission (1992)

Ce que j'en dis !

Avant tout, encore un titre en français très mal choisi : Sans rémission n'a pas la même valeur que le titre original American me...

Ça commence mal par une évocation des émeutes raciales (les Zoot Suit Riots) de Los Angeles en 1943 et ça se termine mal par une vision très pessimiste de l'avenir de ces jeunes nés dans les quartiers pauvres de Los Angeles. Entre les deux, ça ne se passe pas très bien non plus ! Vous l'aurez compris, Sans rémission est un film très sombre qui a le mérite de nous montrer la réalité de la vie de ces gangs américains.

La 1ère partie, sans être d'une grande originalité, dépeint avec beaucoup de réalisme l'univers carcéral : les conflits permanents entre les gangs ethniques, les trafics, les meurtres, les viols...
La 2ème partie montre bien la difficulté d'exister et de vivre en dehors de la prison, l'emprise de la mafia sur les gangs et la quasi-impossibilité de mener une existence "normale" pour celui qui le voudrait.

Niveau mise en scène, c'est classique mais efficace et niveau casting, c'est correct : bien entendu, les comédiens peu connus ne sont pas excellents mais ils s'en tirent honorablement.

Un film donc très sombre et pessimiste à éviter de regarder un soir de déprime...

JLS - 30/08/2013
Les Zoot Suit Riots sont une série d'émeutes raciales ayant eu lieu à Los Angeles en juin 1943, généralement traduites en français en émeutes zazous. « Zoot suit » fait référence aux accoutrements portés par une partie de la jeunesse mexicaine-américaine et comparables à ceux des zazous, à la même époque en France.

En 1943, à Los Angeles, les tensions raciales étaient vives, notamment à cause du verdict, en janvier, du procès du meurtre de Sleepy Lagoon, qui se conclut par la condamnation de douze jeunes chicanos, malgré le manque de preuves. Ces émeutes ont opposé des militaires de retour de la guerre et des pachucos, gangs de jeunes mexicains. Elles furent déclenchées par l'agression d'un groupe de marins. En représailles, des groupes de soldats investirent l'est de Los Angeles, les quartiers chicanos, pour y passer à tabac tout individu habillé en zoot suit. La police arrêta le plus souvent des Mexicains, dont plusieurs centaines furent emprisonnées.

Les autorités militaires réagirent en interdisant Los Angeles à tout personnel militaire.
source WIKIPÉDIA

Ma note

Acteurs

Edward James Olmos, William Forsythe, Sal Lopez, Vira Montes, Roberto Martín Márquez ...

Réalisateur

Edward James Olmos

Origine

États-Unis

***

Sans rémission (1992)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Ajouter ce site à vos favoris
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSdernière mise à jour mercredi 18 octobre 2017